David-Bernard, Eugène 

Ramose; La vie aventureuse de Jean Laborde (1805-1878)


Edité par Le Liseron Bibliothèque de l'institut maritime et colonial, 1946 

 

La maison de RAMOSE était placée dans un vaste enclos bordé de haies de "zozoraset qui contenait également le logement de Poucette, celui de la servante Radofina et ceux des esclaves personnels du "Seigneur". Tout près, un grand potager, où Jean Laborde avait réussi à acclimater de nombreux fruits et légumes de France, bordait une vigne de laquelle le Français tirait un excellent vin..L'ensemble de toutes ces plantations était si heureusement composé que JEAN LABORDE lui donna le nom de "Soatsimanampiovana", "la beauté qui ne changera pas". 


Decampe, Jean

L'ombrelle écarlate

Flammarion, 1992

Tananarive, Tsipika, 1998  

 

Mave, femme délaissée et stérile, ne devrait pas succéder à son mari Radame sur le trône de Madagascar. Pourtant, avec l'aide de ses ancêtres et sa foi dans la sorcellerie, elle devient reine sous le nom de Ranavale. De 1828 à 1861, elle conserve son trône, malgré les attaques des Européens et les complots. Son règne s'accomplit dans la terreur, le sang des sacrifices, les menaces et les guerres. Elle gouverne grâce à la magie, aux rituels barbares et raffinés. Avec Jean Decampe, nous entrons dans la vie et la pensée d'une femme qui lutte pour sauver sa civilisaton en péril. Un monde englouti sort de l'ombre. Il est réglé par le sexe : Ranavale s'appuie sur ses nombreux amants, ses ministres et le Français Jean Laborde. Elle célèbre aussi des noces effrayantes avec la mort. Dans cette fresque violente et bariolée, Decampe nous initie aux racines mystérieuses d'une île qui reste fascinante. La« reine sanglante », qualifiée de Caligula femelle, n'a pas fini de nous hanter.

 


 

 

 Harry, Myriam

Ranavalo et son amant blanc. Histoire à peine romancée  

 

Flammarion, 1939  

 

Neuf lunes après l'arrivée de Ramose à Tananarive, Ranavalo 1 mit au monde un fils. Il avait la peau blanc-rosé, tel un enfant de vazah, mais les traits de sa mère, excepté les yeux qui n'étaient pas bridés et ses prunelles couleur de cannelle tirant sur le mordoré.


Ink, Laurence

Chant de corail et d'argent

 

Robert Laffont, 2001

21,50 €

 

Il fut le premier Blanc à découvrir et aimer l'île de Madagascar. À cette passion il sacrifia même sa liberté...Dans ce roman, deux voix se répondent, comme s'entrelacent les destins: celle de Laborde qui dédia toute sa vie à Madagascar, et celle d'une jeune Malgache, Voahangy, qui suivra le Français à son retour d'exil et vivra avec lui...

une approche romanesque et poétique de Madagascar. 


  

 

Sogno, Pierre 

Pour l'amour d'une reine

 Orphie, 2013

24 €

 

Après s'être enrichi en Inde, Jean Laborde (1805 - 1878) regagne la France avec une précieuse cargaison, mais son bateau vient se fracasser sur les côtes malgaches... Un naufrage total, qui ne l'empêchera pas après d'extraordinaires aventures de devenir l'homme le plus influent de Madagascar. Or, la reine Ranavalona est un tyran absolu dont le despotisme jette une ombre sur tout l'océan Indien. Elle qui a accédé au trône par un coup d'état est surnommée par les Français le " Caligula femelle ". Comment cette reine impitoyable et raciste se laisse - t - elle piéger par l'amour d'un Blanc ? De cette passion irrésistible naîtront l'essor économique de Madagascar et son entrée dans l'ère moderne. En toile de fond d'une histoire d'amour hors du commun, on trouve la lutte coloniale entre la France et l'Angleterre, exacerbée par celle qui oppose planteurs de la Réunion et colons de l'île Maurice. Cette histoire authentique se déroule en une fresque somptueuse où l'auteur s'ébat avec un sens exceptionnel du suspense et de l'action : combats, scènes érotiques, marché d'esclaves, messes catholiques, caprices grandioses dignes de Caligula... Pierre Sogno servi par un style vif et coloré nous donne ici un roman à la fois beau et passionnant.


Sogno, Pierre

Rananavalo, reine cruelle

 

Ramsay, 1990

 

Ni sa condition de femme ni son rang ne la prédisposaient à prendre un pouvoir jusqu'ici détenu par les hommes. Durant une quinzaine d'années elle va séduire, intriguer, comploter puis éliminer ceux qui la séparent du trône. En 1828, elle devient enfin Ranavalo, la reine cruelle de Madagascar que l'on surnomme alors la Caligula femelle. Dès lors, elle s'entoure de guerriers redoutables et tient tête aux Anglais comme aux Français...

Jamais, Laborde, que sa propre beauté avait pourtant couvert de femmes, là-bas dans sa patrie et dans les Indes. Jamais Jean n'avait subi un tel coup de foudre.