Le Relais, un modèle d'économie solidaire

 

 

En novembre 2016, les Amis de Jean Laborde se sont rendus à Fianarantsoa pour visiter le Centre du Relais-Madagascar ouvert en 2008

Un centre de collecte s'est ouvert en mai 2012 à Marciac, dans le Gers : le Relais.

Il s'agit de l'entreprise leader dans le domaine de la collecte et de la valorisation des textiles. Vêtements, chaussures, linge de maison sont triés et conditionnés. Cette activité économique permet depuis 30 ans de créer des emplois durables sur tout le territoire en insérant des personnes en situation d'exclusion.

 

Le Relais 32 est un modèle d’entreprise alternatif qui concilie économie solidaire et développement durable

 

Depuis plusieurs années, le Relais entretient avec ses partenaires des pays d’Afrique des relations économiques solidaires.

Trois Relais ont été créés, au Burkina Faso, au Sénégal et à Madagascar, proposant un modèle de délocalisation alternatif, basé sur un développement mutuel Nord / Sud.

 

 

Le Relais Madagascar emploie plus de 380 personnes réparties sur différentes activités :

  • Taratra, le centre de tri de vêtements  basé à Fianarantsoa, employant plus de 100 personnes et traitant 350 tonnes de textile par mois. Le centre travaille en partenariat avec l’entreprise Miezaka, qui assure la commercialisation des produits de friperie.
  • Soatao, l’atelier mécanique  qui intervient dans la fabrication mécanique, les matériaux composites et l’assemblage automobile. Il emploie une soixantaine de personnes ui fabriquent les voitures Karenjy.
  • Gash'Mlay, l’atelier textile qui propose des créations uniques et originales pour l’habillement ou la maison, réalisées à partir de textiles recyclés issus du centre de tri Taratra. L’atelier emploie une quinzaine de personnes, pour une production d’environ 90 pièces par mois.
  • Aingavao, le soutien à la filière du riz éthique : une ancienne rizerie d’Etat réhabilitée a ouvert ses portes en janvier 2011. La coopérative emploie une quarantaine de personnes. L’activité est encadrée par une démarche éthique, fixant des engagements réciproques entre le Relais (garantie sur le prix du riz, systèmes sociaux mutualistes dans les campagnes, matériels agricoles et formations…) et les paysans (priorité au Relais, respect de critères de qualité, de conditions de travail, d’engagements sociaux…).
  • Zomatel, le projet qui emploie une centaine de personnes regroupant 3 hôtels gérés par le Relais, proposant des produits sport et bien-être avec un tourisme plus équitable, responsable et écologique.
  • Fakofia qui lutte contre les décharges sauvages de la périphérie de Fianarantsoa. Le Relais s’est engagé dans la collecte des déchets ménagers de la commune et leur valorisation, avec une plateforme de tri qui composte les déchets organiques, recycle les plastiques et enfouit les déchets ultimes, selon des méthodes respectant l’environnement. Outre sa dimension écologique, ce projet améliore les conditions de vie des familles qui vivaient de la décharge, créant des emplois pour les adultes et permettant aux enfants d’être scolarisés.

 Les plaquettes commerciales sont ici 

Le Centre de tri de vêtements Taratra

L'atelier mécanique Soatao.Les voitures Karenjy

L'atelier textile Gash'Mlay